Racontez votre vie,
Guillaume Moingeon
vous l'écrit !
Guillaume Moingeon
20 rue Paul Gauguin
56880 Ploeren

Ecrire votre vie ? Quelle bonne idée !

Vous voulez faire écrire votre vie ou celle d'un proche (parents, grands-parents...) ? Vous avez raison, c'est une merveilleuse idée. MAIS ATTENTION ! Il ne faudrait pas qu'elle se transforme en cauchemar. 
Jusqu'au début de l'année 2000, le marché de la biographie familiale était relativement sain. Nous n'étions qu'un petit groupe de passionnés de l'écrit et de l'humain, compétents, responsables et pas spécialement obnubilés par les « gros sous », même s'il est parfaitement normal de bien gagner notre vie par notre travail.
Puis tout a basculé du fait d'un certain "effet de mode", et des gens sans scrupules sachant vaguement écrire ont vu dans cette activité un moyen de gagner facilement de l'argent, exigeant des honoraires prohibitifs. Dont des requins qui abusent des personnes d'un certain âge en sachant qu'elles peuvent parfois mélanger les francs avec les euros. Et cela empire encore avec la récente création de sociétés prétendant être moins chères que les biographes classiques et proposant en réalité des forfaits à petits prix pour seulement 4 ou 8 heures d'entretien, quand il en faut plus de 20 pour collecter méticuleusement la mémoire d'un narrateur ! Pour ce prix, on vous vend un résumé sans âme survolant votre histoire. Comme ceux qui vous demandent d'enregistrer vous-mêmes vos mémoires en suivant leur notice. Non, il faut du temps et de l'humain pour un travail bien fait ! La qualité de votre ouvrage repose sur une rencontre, un travail en duo, une belle aventure humaine. Ce livre vous survivra et incarnera votre image, vos valeurs, écrivez-le avec un bon professionnel.
Il existe à ce jour plus de 1000 biographes officiellement installés en France et sans doute pratiquement autant qui travaillent ou bricolent « au noir ». Le marché ne s'est pas encore assaini et on trouve vraiment de tout. Outre l'aspect financier, il existe un risque moral, psychologique. Se raconter, c'est parfois frôler les frontières de la psychanalyse.
Alors, soyez prudents ! Lisez les 10 conseils de la page "A quoi reconnait-on un bon biographe ?", cela vous évitera déjà pas mal de déboires.