Racontez votre vie,
Guillaume Moingeon
vous l'écrit !
Guillaume Moingeon
20 rue Paul Gauguin
56880 Ploeren

La presse en parle

Frédéric Lopez

Mille et une vies - France 2

2 mars 2017
Découvrez le reportage très émouvant consacré à Guillaume Moingeon dans l’émission Mille et une vies de Frédéric Lopez
 

Vincent Ferniot

Midi en France - France 3 national

7 juin 2018
Guillaume Moingeon est l'inventeur du métier de biographe familial ; il écrit pour les familles. Il est aussi auteur de livres sur le pays de Vannes et de fictions.
Le montage raccourci (sans les reportages extérieurs) de l'émission est visible en cliquant ici.

Jean-Luc Delarue

Ça se discute, France 2

Mai 2000
Guillaume Moingeon est un nègre professionnel, accessible à tous.

Thomas Thouroude

Actuality - France 2

10 janvier 2017
Guillaume Moingeon est écrivain et biographe familial. Il écrit la vie de Monsieur et Madame Toulemonde, vous et moi. Une démarche très originale à découvrir dans l'émission Actuality

Jean-Pierre Pernaut

JT de 13h, TF1

16 mars 2000
Guillaume Moingeon est un jeune Breton qui prête sa plume aux autres pour écrire ; à tous les autres, même les inconnus.

Laurent Ruquier

France Inter

Octobre 1998
Guillaume Moingeon est un nègre professionnel, mais avec cette particularité qu'il a mis sa plume au service de tous, même les inconnus. Il écrit la vie de Monsieur et Madame tout le monde !

Philippe Bouvard

Les Grosses têtes, RTL

18 octobre 2008
Monsieur Moingeon écrit la vie des inconnus. Il s'apprête même à publier un guide du métier de biographe familial.

Claire Chazal

JT de 20h, TF1

Mars 1999
Guillaume Moingeon, un écrivain public talentueux qui explore la société française.

Annick Cojean

Le Monde

18 octobre 1998
C'est un jeune homme blond avec un regard profond, et bleu. Un jeune homme silencieux qui aime la mer, les rêves, les gens, l'écoute des gens. Guillaume Moingeon est un romantique, fasciné par les destins, les tumultes de la vie. Grave, oui, mais d'une gravité teintée de tendresse et sans aucune raideur.

Jacques Pradel

Europe 1

28 mars 2006
Guillaume Moingeon a publié environ 200 biographies familiales et constitué un réseau de 40 collaborateurs dans toute la France. Il a également écrit pour deux personnes connues.

Cathelyne Hemery

JT de 20h de Gilles Bouleau, TF1

26 mars 2013
Guillaume Moingeon est le précurseur du métier de biographe familial ; il a rédigé 400 biographies en 16 ans.

Rebecca Manzoni

France Inter

16 septembre 2006
Il a des cheveux blonds bouclés, des yeux très bleus. Guillaume Moingeon, profession : nègre pour inconnus. Vous lui racontez votre vie, il en fait un livre. Un vrai livre.

Angélique Vallez

Le Monde

10 avril 2017
Afin de protéger les narrateurs, qui rédigent leurs mémoires, Guillaume Moingeon fédère un club d'auteurs baptisé NPI (Nègres pour inconnus). Ceux qui adhèrent s'engagent à respecter une charte déontologique, notamment en facturant leurs clients à la séance de travail, et non au forfait.

Catherine Lozac'h

Le Télégramme

Juillet 2002
Guillaume Moingeon est écrivain d'histoires familiales. Mais ces récits dépassent le cadre familial pour s'intégrer dans l'histoire. Le livre garde ainsi une trace d'un patrimoine fragile : l'art de vivre de nos anciens. Guillaume Moingeon est le premier à en avoir fait un métier, en France.

Pascale Nivelle

Libération (portrait de la dernière page)

19 juin 1999
Au bord du golfe du Morbihan, Guillaume Moingeon, le pêcheur de souvenirs, a des livres dans la tête. Biographe des familles, nègre des humbles (...) Guillaume Moingeon a appris à rabibocher des mémoires de 80 ans, à canaliser les trop-pleins de souvenirs.

Patricia Le Seycec

Le Télégramme

21 octobre 2015
En 1996, Guillaume Moingeon a inventé le métier de biographe familial. L'écrivain couche sur la page blanche les mots de celui qui lui raconte sa vie. Il est aussi "nègre" et romancier.

Marc Mennessier

Le Figaro économie

28 septembre 2013
Guillaume Moingeon est le pionnier de ce métier, avec 400 biographies à son actif. Voyant que le métier attirait trop d'aigrefins, il a mis sur pied le réseau des "Nègres pour inconnus" , qui regroupe une soixantaine de biographes sérieux, attachés, comme lui, au respect de certaines règles déontologiques et tarifaires.

Virginie Tauzin

www.20minutes.fr

31 janvier 2016
Guillaume Moingeon a été le premier à pratiquer cette activité de biographe familial, dès la fin des années 90. Il a fondé le label "Nègre pour inconnus", qui fédère 85 professionnels. Il a toujours une douzaine de manuscrits en cours.

Denis Peiron

Quotidien La Croix

4 janvier 2017
Quand il a commencé à proposer ce service, il y a vingt ans, Guillaume Moingeon faisait figure de pionnier. Mais nombre de personnes lui ont fait confiance et la démarche, peu à peu, est entrée dans les moeurs. A tel point qu'aujourd'hui, ce sont souvent les enfants ou petits-enfants qui, en guise de cadeau pour les 50 ans de mariage ou les 80 ans du grand-père, sollicitent ce biographe.

Aurore Boullé

20 minutes (édition suisse)

2 avril 2013
Depuis 1996, Guillaume Moingeon s'adonne à cette activité de nègre. Le livre est précieux pour les descendants. Ce sont souvent les jeunes qui poussent les aînés à se livrer.

Pascale Krémer

Le Monde magazine

27 mars 2010
Guillaume Moingeon est le premier à avoir pratiqué cette activité et tenté de l'organiser en vrai métier. Depuis 1997, il a rédigé 350 biographies. Il a défini un statut professionnel, réfléchi à une déontologie, concocté une notice d'installation pour ses futurs collègues et lancé un réseau : les Nègres pour inconnus (NPI).

France Berlioz

L'Humanité

25 juin 1999
Ces lignes, par la grâce de l'écriture de Guillaume Moingeon, sont comme les vagues de l'océan qu'il aime tant.

Isabelle Wackenier

La revue française de généalogie

Janvier 2009
Guillaume Moingeon est précurseur dans ce domaine de l'écriture de biographies. Ce Breton a inventé ce métier après avoir écrit l'histoire de sa famille. Il exerce depuis 12 ans.

Laurence Valdès

France soir

13 avril 2010
Guillaume Moingeon était un précurseur quand il a commencé, en 1997. Aujourd'hui, son réseau de Nègres pour inconnus compte 55 membres.

Sylvie Francisco

Particulier pratique

Mai 2012
Le réseau Nègres pour inconnus que Guillaume Moingeon a créé compte une soixantaine de membres qui respectent une déontologie stricte et pratiquent des tarifs raisonnables. (...) Le site Internet de cet écrivain-biographe est une mine de conseils.

Dimanche Ouest-France

30 décembre 2007
Guillaume Moingeon a créé le titre et déposé les statuts officiels du métier de nègre pour inconnus. (...) C'est vital de transmettre, surtout pour la génération qui est passée du sol en terre battue à Internet ! Parler fait du bien. On existe. On sauve un patrimoine, des histoires, une mémoire qui peut fuir d'un moment à l'autre.

Christine Ferniot

Lire

Mars 2007
En 1996, Guillaume Moingeon a inventé un métier qu'il pratique maintenant depuis plus de 10 ans : nègre pour inconnus. Un travail payé à l'heure, comme un artisan, fondé sur la rencontre, l'écoute, le contact. Les prix sont d'une précision et d'une clarté totales. Il faut prévoir 2500 euros environ pour écrire et imprimer une vingtaine d'exemplaires de l'ouvrage. On est loin des forfaits proposés par d'autres biographes, de 6000 à 8000 euros.

Florence Deguen

Le Parisien - Aujourd'hui en France

20 décembre 2006
Les plus célèbres des biographes sont les Nègres pour inconnus (réseau créé par Guillaume Moingeon) qui ont signé une charte déontologique vous garantissant respect et qualité.

Hubert Prolongeau

Le Nouvel Observateur

9 juin 2005
Guillaume Moingeon, qui a rédigé 200 livres comme nègre, a aussi publié plusieurs récits sous son nom aux éditions Cheminements.

Anne-Marie Grué

Le Figaro magazine

Août 1999
Dans le golfe du Morbihan, Guillaume Moingeon fait partie des gens en vue. Ecrivain et passionné de voile, il a eu l'idée d'écrire la vie des autres. L'aventure commencée en 1997 l'a déjà amené à rédiger des dizaines de volumes. Ses clients viennent de la France entière.

Marie Linton

Le Parisien

18 mars 2006
En 1997, Guillaume Moingeon est le premier à se lancer dans la rédaction de biographies des inconnus. Deux ans plus tard, il forme un réseau, les Nègres pour inconnus, qui compte 41 référents aujourd'hui en France. Les biographies ne sont plus réservées aux célébrités, se réjouit cet écrivain ; on peut être femme de ménage et vouloir raconter sa vie.

Dalila Kerchouche

L'Express

18 mars 1999
Il rédige le livre d'une vie. Guillaume Moingeon est le biographe des existences ordinaires. Un véritable confesseur laïc.

Le Particulier pratique

Janvier 2005
Sa clientèle l'apprécie, l'invite souvent ensuite aux mariages ou aux baptêmes. (...) Il pratique un tarif beaucoup moins élevé que celui d'un éditeur qui ne pourrait pas proposer moins de 7000 euros.

Gwendoline de Masin

Ouest-France

Août 1997
Son style va à l'essentiel et capture des tranches de vie, entre tendresse et vitriol.

Anne-Lise Carlo

Dimanche Ouest-France

Automne 2004
Le secret de ce confesseur laïc ? L'amour des gens, de leur histoire. (...) Beaucoup de ses clients ont aujourd'hui entre 70 et 90 ans et leur témoignage est précieux.

Maryvonne Ollivry

Notre Temps

Mars 2004
A l'heure de la mondialisation et de la globalisation, on a faim de racines, d'identité. Le premier à avoir senti ce besoin de revisiter le passé s'appelle Guillaume Moingeon. Depuis 1997, il met sa plume au service de ceux qui veulent laisser une trace.

Nous Deux

25 novembre 2003
Confier ses peines, se réconcilier avec son passé. Quand écrire nous aide à vivre : Guillaume Moingeon a toujours aimé les mots. Un bonheur qu'il cultive avec passion.

Politis

12 juillet 2001
Guillaume Moingeon, le père de tous les nègres, a mis au point une méthodologie, fixé les tarifs, aidé les futurs nègres à démarrer. Tout ça gratuitement ou presque.

Télé Star

25 août 2002
Si vous avez envie de faire un livre de votre vie, n'hésitez pas à faire appel à Guillaume Moingeon. Ce quadragénaire officie comme écrivain public, ou plutôt nègre pour inconnus, ainsi qu'il aime à se définir. Il raconte la vie de gens ordinaires et attachants qui veulent transmettre un patrimoine de souvenirs à leurs descendants. L'idée, il l'a eue en voyant l'engouement de sa famille à la lecture de son ouvrage sur son grand-père, un capitaine au long cours farfelu, dont le bateau a servi de résidence secondaire à des peintres amis de Sarah Bernhardt.

Emmanuelle Mary

Pleine Vie

Février 2006
Guillaume Moingeon est l'un des seuls à appliquer un tarif horaire. (Nota : et non un forfait)

Gaël Carry

20 minutes

6 avril 2005
Une centaine de romans familiaux ont déjà pris corps sous la plume de Guillaume Moingeon. L'ouvrage participe à la transmission du formidable patrimoine que représente la mémoire. Enrichis de photographies et documents divers, les livres sont ensuite édités à 10, 20, 50 exemplaires. Ou plus, selon la volonté du client.