Racontez votre vie,
Guillaume Moingeon
vous l'écrit !
Guillaume Moingeon
20 rue Paul Gauguin
56880 Ploeren

Déjà, tout petit...

Né en janvier 1961, d'un père bourguignon et d'une mère bretonne (et prof' de français !), je vis de ma plume depuis l'âge de 20 ans ; d'abord en qualité de journaliste salarié, puis comme biographe familial et écrivain d'oeuvres de fiction.

Jeune journaliste "pigiste" à FR3 en radio-télévision, rédacteur photographe à La Liberté du Morbihan, à Lorient, puis chef d'agence, responsable d'une édition du Parisien, directeur départemental du quotidien Le Réunionnais, rédacteur en chef adjoint d'un magazine de tourisme... j'ai grimpé les échelons de la presse où j'ai passé 16 années à traiter toutes sortes de sujets, avec une nette préférence pour la rubrique économique, les portraits, les essais automobiles et la gastronomie. Et commencé en parallèle à publier mes premiers livres, à partir de 1993 (nouvelles, poèmes, polars, romans, biographies, livres d'histoire sur la Bretagne...). J'ai également rédigé deux guides "touristico-gastronomiques" sur Vannes et le Morbihan.

Depuis 1997, installé en Bretagne, je suis exclusivement écrivain, c'est-à-dire auteur de livres : histoires de vie, romans familiaux, biographies, mémoires d'une famille, d'une entreprise ou d'une commune, ainsi que des fictions et des livres d'histoire, principalement sur la Bretagne. Je ne suis pas écrivain public, puisque, contrairement à eux, je ne rédige ni courrier, ni discours, ni rapport ou autre document court, mais je suis un écrivain... au service du public ! Ce qu'en littérature on appelle affectueusement un nègre, c'est-à-dire celui qui écrit pour les autres, des gens connus ou bien des citoyens anonymes désirant retranscrire leurs mémoires.

Pour la petite histoire, sachez qu'en littérature, le "nègre" est celui qui prête (ou plutôt, loue) sa plume pour écrire. Ce terme n'est absolument pas péjoratif, il est même plutôt respectueux. Il a été inventé par Alexandre Dumas, talentueux écrivain, volontiers provocateur, dont la peau était foncée (métis noir/blanc) et qui faisait travailler dur quelques auteurs pour répondre aux nombreuses commandes qu'il recevait.

C'est en écrivant le livre relatant la vie de ma propre famille, durant l'hiver 1996, que j'ai compris à quel point cela constituait un précieux patrimoine et eu l'idée de proposer ainsi mes services.

Si vous voulez écrire un livre ou vous installer comme écrivain biographe au service du public, consultez la page de ce site intitulée : "Envie de m'imiter ". J'y présente et commercialise un livre intitulé "Devenir écrivain biographe, à l'usage de tous ceux qui veulent vivre de leur plume", constituant une véritable notice d'installation dans ce passionnant métier.